VIDÉO - "Il vaut mieux que les mecs se blessent maintenant que dans six mois", concernant la Coupe du monde 2023

"Il vaut mieux que les mecs se blessent maintenant que dans six mois"
08:23
Arrêt-buffet

Le 14/09/2022 à 21:12Mis à jour

TOP 14 | XV DE FRANCE - Romain Ntamack et François Cros en sont l'exemple du moment : les (potentielles) blessures des internationaux français sont scrutées, à un an du Mondial. Jeudi dans Arrêt Buffet, Imanol Harinordoquy, Jérémy Fadat et Arnaud Beurdeley se penchent sur cette problématique qui n'admet aucune formule magique. [Présentation : O. Canton, réalisation : H. Hiault et S. Farvacque.]
En voir plusEn voir moins
Contenus sponsorisés

Arrêt-buffet


Voir plusPlus de vidéos sur Arrêt-buffet